Lors de l’affichage du profil ou la réalisation d’un roadbook, vous avez la possibilité d’estimer vos temps de passage en indiquant le temps total que va durer votre sortie.
Cette estimation se base sur les capacités d’un coureur de trail moyen. Si vous êtes particulièrement rapide ou particulièrement lent en descente, ces estimations peuvent ne pas vous correspondre. Le calcul ne peut pas non plus tenir compte du type de terrain. Ainsi, les parties techniques ou les conditions météos peuvent vous ralentir sur le terrain et l’estimateur ne pourra pas l’avoir prévu.

Pour les longues sorties, la plupart des gens ralentissent sur la fin à cause de l’usure musculaire, articulaire, de la fatigue générale et des pauses qui se font de plus en plus longues. Pour prévoir ce cas, l’estimateur prend en compte un paramètre appelé pourcentage de fatigue. Si par exemple, vous indiquez 30%, cela signifie que si vous êtes capables de courir à 10 km/h sur le plat du début, vous serez à 7 km/h sur la fin (10 - 30% = 7 ).
Pour un coureur moyen qui se lance sur l’UTMB ou la Diagonale des Fous, le pourcentage de fatigue est situé autour de 50%.

Pour calculer ce pourcentage, le plus sûr est de prendre les temps d’un coureur de votre niveau sur une course de même type que celle qui vous intéresse.
Par exemple, vous voulez courir l’UTMB et vous savez que Fred est de votre niveau et qu’il a été finisher l’année dernière. Vous vous rendez donc sur le site pour voir ses résultats.
En considérant que le Refuge Bertone est à la moitié du parcours, on constate que Fred a mis 17 heures sur la première partie et 23 heures sur la seconde. Si on pose D la moitié de la distance totale de l’UTMB, on a une vitesse moyenne de {D\over 17} \approx 4.94 \text{ km/h} sur la première partie et {D\over 23} \approx 3.65 \text{ km/h} sur la seconde. Si on suppose que la baisse de vitesse est linéaire sur l’ensemble du parcours, on obtient le graphique suivant :

Refuge BertoneVITESSEDISTANCEDD / 17D / 23

Par une simnple interpolation, on observe que la vitesse au départ vaut 5.59 km/h et à l’arrivée 3.00 km/h.
Cela nous donne un taux de fatigue de 46 %.


En conslusion, voici une formule pour trouver votre pourcentage en fonction des temps de courses sur chaque moitié du parcours : A le temps sur la première partie et B le temps sur la seconde.

Fatigue = 100\times \left(1 - \frac{3A-B}{3B-A}  \right)