A chaque point d’une trace, il est possible d’associer une altitude exprimée en mètres à partir du niveau de la mer. La plupart des traces de Trail-Passion possèdent des altitudes, mais si vous avez une trace qui n’en possède pas, ou si vous voulez les recalculer, il suffit d’utiliser le bouton suivant (dans la fenêtre d’édition d’une trace) : Récupération des altitudes.

recuperation_altitudesLes données proviennent d’un service géographique de type SRTM qui se base sur des relevés satellitaires.

Déterminer le dénivelé à partir des altitudes

La méthode naïve de détermination du dénivelé consiste à calculer la différence d’altitude entre deux points consécutifs. Si le résultat est positif, on le rajoute au D+, sinon on le soustrait au D-.

Quand les altitudes proviennent d’une source géographique fiable (comme c’est le cas si vous utilisez la récupération des altitudes), cette méthode donne de bons résultats.

Mais le plus souvent, votre trace provient d’un appareil de mesure GPS. Ce dernier est sujet à des imprécisions qui peuvent parfois aller jusqu’à 50 mètres ! Ainsi, si vous appliquez la méthode précédente sur une trace de tours de pistes à plat, vous obtiendrez un gros D+/D- alors que vous devriez obtenir zéro !

seuilPour palier ce problème, vous pouvez utiliser le seuil. C’est une technique fréquemment utilisée dans les altimètres barométriques des montres Suunto ou Polar. Le principe est de ne prendre en compte que les différences d’altitudes supérieures à ce seuil.

Exemple : choisissons un seuil de 10 mètres et considérons les altitudes suivantes.

Idx 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Alt 42 47 45 53 47 50 57 64 66 63 65 70 72 69 70
Dif 0 5 -2 8 -6 3 7 7 2 -3 2 5 2 -3 1

L’algorithme naïf donnerait :

  • D+ = 5 + 8 + 3 + 7 + 7 + 2 + 2 + 5 + 2 + 8  = 49 mètres
  • D- = 2 + 6 + 3 + 2 = 13 mètres

En utilisant le seuil, on ne considère que les points suivants :

Index du point 1 4 8 15
Altitude 42 53 64 77
Différences 0 11 11 13

Ce qui nous donne :

  • D+ = 11 + 11 + 13  = 35 mètres
  • D- = 0 mètres

En conclusion, si vos données viennent d’une source précise, fixez le seuil à 1 mètre, sinon, tentez de déterminer l’imprécision en enregistrant un parcours sur du plat pour déterminer l’erreur commise par votre GPS.